(+34) 669 549 526 hola@expateasy.es

Le régime des travailleurs détachés est réglementé à l’article 56 Bis de la loi provinciale 3/2014, du 17 janvier, relative à l’impôt sur le revenu des personnes physiques dans le territoire historique de Gipuzkoa, sous le titre  » Régime spécial des travailleurs détachés  » à partir de 2018.

Le développement de l’article est réglementé dans le décret foral 33/ 2014, du 14 octobre, dans les articles 1 à 6. 

La loi provinciale 1/2022, du 10 mars, approuvant certaines modifications fiscales pour l’année 2022, établit quelques nouveautés importantes dans l’application du régime des travailleurs détachés ou impatriés au Gipuzkoa (Pays Basque) à partir de l’exercice 2002

Comme dans le territoire de Bizkaia, le Trésor provincial de Gipuzkoa a amélioré sa « loi Beckham », déjà bénéfique. Cette amélioration s’appliquera à la fois aux nouveaux résidents fiscaux de l’année fiscale 2022 (à condition qu’ils optent pour ce régime) et aux contribuables déjà inclus dans le régime les années précédentes.

1- Caractéristiques principales

Le régime des personnes déplacées est totalement différent du reste du régime en Espagne. Au Gipuzkoa, comme en Biscaye, elle présente un double avantage :

  1. d’une part, il laisse une partie du salaire exonérée d’impôt (30 % à partir de 2022, auparavant 15 %) et, 
  2. Elle exonère jusqu’à 20% de la base imposable pour une série de dépenses engagées lors de déplacements. 

2- Les conditions de son application

  • Avoir passé les 5 années précédentes en tant que résident fiscal à l’étranger.
  • Le motif du voyage doit être lié au travail, pour l’exercice d’activités qualifiées (celles qui appartiennent au groupe de cotisation 1 de la sécurité sociale).
  • Que les activités exercées en tant que travail qualifié font partie de celles énumérées : R&D, scientifique, technique et financière. Depuis 2019, les activités commerciales sont incluses.
  • Le travail doit être effectué pour une entreprise espagnole (située sur le territoire espagnol, pas nécessairement au Pays basque). 
  • Le travail peut être effectué à l’étranger s’il ne dépasse pas 15 % du revenu professionnel (par exemple, une personne résidant à Saint-Sébastien doit se déplacer de 15 % pour travailler pour un client). 
  • Le travail à l’étranger est autorisé s’il ne dépasse pas 30% si le contribuable effectue des travaux dans le cadre des sociétés du groupe à l’étranger. 
  • Si le revenu ne peut pas être compté, il sera compté par jour (15% à 30%).

3- Nouvelles caractéristiques au Gipuzkoa du « régime Beckham » :

  1. Le régime peut être appliqué l’année du détachement et les 10 années suivantes (cela peut être un total de 11 ans). 
  2. Le revenu du travail exonéré est de 30 %, pour autant que le travail soit inclus dans les tâches énumérées. 
  3. Les améliorations apportées à ce régime (extension à 10 ans d’application et exonération de 30%) seront automatiquement applicables à tous les contribuables qui ont déjà bénéficié du régime avant 2022.
  4. L’option pour l’application du régime se fera au moment du dépôt de la déclaration de revenus (en 2023). Elle doit être effectuée au cours de chacune des années de la demande. 
  5. Les tâches considérées comme qualifiées sont élargies, incluant, en plus de celles déjà existantes, les tâches d’organisation, de gestion et de contrôle économico-financier.
  6. L’exemption est applicable au conjoint ou aux autres membres de l’unité familiale.
  7. Après l’application de l’exonération, les dépenses engagées pour le voyage restent des dépenses déductibles dans la limite de 20 % du revenu total. 
  8. Si ces dépenses sont payées en tant que dépenses en nature par l’employeur, la limite de 20 % s’applique également.  
  9. Les dépenses déductibles sont celles engagées pour la location d’un logement (pas d’hypothèque), la scolarité, les cours de basque et/ou d’espagnol et les voyages à l’étranger. Il n’est pas mentionné si les frais de services publics (eau, électricité) peuvent également être inclus. 
  10. Le déménagement peut également être motivé par la création d’une start-up dans un délai de 2 ans, comprise comme une entité innovante (article 89.ter.uno) et le maintien d’une implication personnelle dans celle-ci, qui ne doit pas nécessairement être située à Guipuzcoa (si la résidence fiscale du fondateur). Dans ces cas, il est nécessaire d’obtenir un rapport contraignant afin de bénéficier de cette exigence émise par le SPRI ou la Promotion économique du Gipuzkoa.
  11. Le déménagement peut également être motivé par la création d’un FCR ou d’un SCR et par le fait d’être considéré comme un cadre supérieur de la société de gestion, avec le droit de recevoir des droits économiques spéciaux (2 ans à compter du déménagement) ; un carried interest. 
  12. L’exonération des revenus provenant de biens situés à l’étranger (par exemple, une location en France ou au Royaume-Uni) ne sera pas incluse dans l’impôt par le biais du mécanisme d’exonération. Cette exemption sera applicable aux membres du groupe unifié.

4- Répartition des dépenses déductibles dans la limite de 20% du revenu total

  • Frais de voyage et de déménagement pour le transfert. Ils doivent être encourus au cours dela même année fiscale (pas avant).
  • Frais de voyage vers le pays d’origine (2 voyages par an pour l’ensemble de la cellule familiale).
  • Frais de scolarité des descendants pour lesquels la déduction pour les descendants s’applique.
  • Dépenses pour les cours de basque et d’espagnol suivis par le contribuable et son unité familiale.
  • Les frais de location de leur résidence habituelle à Gipuzkoa (l’inclusion des services publics n’est pas spécifiée, comme cela a été fait à Bizkaia). 

Si ces frais sont payés par l’employeur, ils ne seront pas considérés comme une rémunération en nature, avec la même limite de 20%. 

TRAVAILLEZ-VOUS AU PAYS BASQUE ? Nous analysons les exigences du régime spécial pour les travailleurs détachés en Euskadi et gérons leur demande de début à fin.
Conseil spécialisé en Bizkaia, Gipuzkoa et Araba.

Informez-vous ici !

CONTACTEZ-NOUS !

Les dépenses doivent être documentées dans la déclaration d’impôt sur le revenu.

5- Travail, tâches auxquelles le régime s’appliqueica el régimen

En général, il convient de noter que les activités sont celles réalisées par le travailleur, et non par l’entreprise.

Les tâches seront celui incluses dans les contrats de travail du groupe de contribution 1 de la Sécurité sociale : Ingénieurs et diplômés. Personne de haut niveau, sauf si elle est strictement limitée à la fonction d’administrateur ou de directeur.

Les tâches définissent leur contenu dans différents articles de la Norma foral de personas físicas ou sociétales. Ils sont les suivants :

  • R&D
  • Scientifique et technique
  • Financier
  • Commercial (inclus à partir de 2019)
  • Organisation, gestion et contrôle économico-financier (inclus à partir de 2022)

Si vous avez des doutes sur l’application du régime dans votre cas particulier, si vous avez besoin de modifier les déclarations des années précédentes ou si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : hola@expateasy.es.